Evènements et commémorations
  Imprimer cet article

AG 2019 : MOTION DE SYNTHÈSE31 juillet 2019

    
 MOTION DE SYNTHESE

 

La 60ème Assemblée Générale de l’Association Nationale des PTT Anciens Combattants et Victimes de Guerre s’est tenue à La Londe-les-Maures (Var) les 22 et 23 mai 2019, sur les thèmes suivants :

 

 

Fidélité au Souvenir – Devoir de Mémoire

Respect des Valeurs Républicaines

Défense des Droits et de la Paix

 

 

Les Anciens Combattants et Victimes de Guerre PTT :

EXIGENT pour le Droit à Réparation, l’équité, la reconnaissance et l’égalité entre toutes les générations du feu, la CONCRÉTISATION des points suivants :

La Campagne Double pour les Anciens Combattants d’Afrique du Nord, avec l’annulation du décret numéro 890 du 29 juillet 2010 inadapté et l’application de la base de l’article 36 de la loi du 14 avril 1924.

La mise à Niveau de la valeur du point PMI, et son application pérenne par une commission tripartite (Gouvernement, Parlement, Monde Combattant).

Le rattrapage de toutes les pensions militaires d’invalidité, de la retraite du combattant et du plafond majorable des rentes mutualistes.

L’octroi aux veuves non pensionnées d’Anciens Combattants de la demi-part fiscale existante à partir de 74 ans, quel que soit l’âge du décès de leur conjoint.

L’extension du décret numéro 751 du 27 juillet 2004 au bénéfice de tous les orphelins de guerre, pour l’équivalent de la retraite du combattant.

Le traitement définitif des dossiers d’indemnisation des victimes d’irradiations liées aux essais nucléaires, quel que soit le lieu des essais.

Enfin, les Anciens Combattants et Victimes de Guerres PTT

VEULENT le maintien avec les moyens actualisés des prérogatives et des missions de l’ONACVG, dans sa déclinaison départementale actuelle.

S’INSURGENT contre les dégradations et les profanations des lieux sacrés et de Mémoire, en particulier de l’Arc de Triomphe à Paris…

DEMANDENT le renforcement de l’enseignement de l’histoire de France.

DÉPLORENT l’absence d’un interlocuteur gouvernemental dédié aux Anciens Combattants et Victimes de Guerre, avec un budget autonome.

EXIGENT le respect des Valeurs Républicaines.

PRENNENT ACTE avec satisfaction de l’attribution de la carte du combattant aux militaires déployés sur le territoire algérien entre le 3 juillet 1962 et le 1er juillet 1964.

 

 

 

Le rapporteur,                                             Les Assesseurs,

 

 

Claude FRICOTTÉ                                     René COLLINOT

                                                                   Jean VILANOVA

 

 

 

 

 





                                                                                                        Conception et réalisation © lamayonnaise.com