Evènements et commémorations
  Imprimer cet article

AG 2017 - MOTION DE SYNTHESE08 juin 2017

     MOTION DE SYNTHESE

 

La 58ème Assemblée Générale Nationale de l’Association Nationale des PTT Anciens Combattants et Victimes de Guerre s’est tenue à Chartres (Eure-et-Loir) les 30, 31 mai et 1er juin 2017, sur les thèmes suivants :

 

L'Égalité des Droits entre toutes les Générations du Feu

La Campagne Double

La Défense des Valeurs de la République

 

Les Anciens Combattants et Victimes de Guerre PTT :

- CONSTATENT l’absence de Ministère ou Secrétariat d’État dédié,

- REVENDIQUENT un interlocuteur spécifique doté d’un budget autonome,

- EXIGENT l’application de la Campagne Double aux combattants fonctionnaires et assimilés en Afrique du Nord et l’abrogation du décret 2010-890 du 29 juillet 2010,

- DEMANDENT l’attribution de la Carte du Combattant aux militaires déployés sur le territoire algérien entre le 2 juillet 1962 et le 1er juillet 1964,

- SOUHAITENT impérativement pour les veuves et orphelins de guerre l’égalité de traitement de TOUS, dans les mêmes conditions d’indemnisations et de réparations que celles des victimes de guerre et des orphelins patriotes résistants à l’occupation, victimes de la barbarie nazie, par extension du décret 751 du 27 juillet 2004,

- VEULENT que le traitement des dossiers d’indemnisations des victimes d’irradiations, liées aux essais nucléaires, soient rapidement et définitivement traités et ce, quel que soit le lieu des essais,

- DÉPLORENT la multiplication et la récurrence des conflits à travers les continents,

- DÉNONCENT violemment les attentats meurtriers et barbares dont sont victimes des innocent(e)s, ainsi que les profanations des lieux de Mémoire,

- RÉAFFIRMENT la nécessité du maintien des prérogatives actuelles de l’ONACVG,

- ENCOURAGENT la participation des jeunes aux actions et cérémonies mémorielles avec le soutien indispensable de l’Education Nationale,

- EXIGENT le respect des institutions des Nations Unies et du préambule de sa Charte, dont les peuples doivent rester les garants.

 

 

 

Le rapporteur,                                                                                   Assesseur,

Claude FRICOTTE                                                                          René COLLINOT

 





                                                                                                        Conception et réalisation © lamayonnaise.com